artigue canyon jump speleo canyon ariege

Une journée découverte sportive au canyon de l'Artigue

L'Artigue, un canyon idéal pour la découverte sportive

Le canyon de l'Artigue est le grand frère des canyons de la vallée de Vicdessos. Il est le plus ludique et le plus riche en obstacles.

canyon artigue bassies speleo canyon ariege

On commence la journée par un café, parce que sans café c'est pas pareil. L'accueil se fait au centre canyon de Niaux. Autour de la table dans le jardin, les participants se rencontrent. Rod détaille le programme de la journée. On commence par l'équipement individuel, chacun reçoit son matériel ; chaussettes, chaussures, combinaison néoprène, baudrier, casque. On fait un sac à dos avec le tout qu'on appelle une "tortue". On conditionne le pique-nique de chacun, on vérifie qu'on n'a rien oublié. On met tout dans le camion. C'est parti pour un court trajet en voiture jusqu'au parking de l'Artigue.

canyon artigue saut 8 speleo canyon ariege

Du parking, la marche d'approche est superbe. Ça commence un peu raide puis ça s'ouvre sur le massif du Montcalm. En face de nous se dresse le pic d'Estat et le canyon éponyme. En pleine montagne, on gambade avec nos tortues sur le dos. C'est le début de l'aventure. On est au cœur des Pyrénées Ariégeoises, au milieu de nulle part. La civilisation s'éloigne petit à petit faisant place à la nature sauvage des sommets. On arrive derrière le cirque de Bassiès et son pic rouge. C'est "la salle de restaurant", le lieux du pique-nique, face aux montagnes. Déjà là, on a bien transpiré et on est heureux de manger un morceau.

artigue canyon cascade double speleo canyon ariege

Après un briefing complet sur la communication, le déplacement en canyon et les techniques de rappel et de saut, sachant que les sauts ne sont jamais obligatoires, on commence la descente. L'Artigue est un canyon progressif. La première partie, ouverte sur les sommets, permet d'admirer les environs tout en se mettant dans le bain de l'activité. Un premier petit saut, des toboggans courts, on se trempe dans l'eau, on y est. Les obstacles s’enchaînent, c'est sportif, on saute cinq mètres, on fait du rappel sec, du rappel dans la cascade, on passe le grand toboggan.

artigue canyon grand toboggan speleo canyon ariege

Déjà la configuration du canyon a changé, il devient plus encaissé, la végétation se fait plus rare, on sent qu'on touche au cœur de l'activité canyon. Dans un virage, le paysage apparaît, éblouissant. On comprend vite qu'il n'y a qu'un moyen d'accéder à cet endroit si particulier ; en pratiquant le canyoning. Alors qu'on en a déjà pris plein la vue, vient le grand saut, possible jusqu'à dix mètres. Montée d'adrénaline oblige, on ne saute pas de dix mètres tous les jours. C’est là où le canyoneur apprend que parfois il faut savoir renoncer à sauter l’obstacle.

artigue canyon saut 10 speleo canyon ariege

On arrive à la grande cascade de vingt mètres ! Plusieurs options s'ouvrent, suivant le débit de l'eau ; soit on passe un grand rappel au sec avec comme décor cette énorme marmite d'eau turquoise encaissée entre des parois d'une couleur ocre-rougeâtre à vous couper le souffle, soit on passe sur la grande tyrolienne pour arriver directement au milieu de cette même marmite. Ça continue avec un saut de huit mètres, un dernier toboggan et on arrive au pied des cascades de l'Artigue, petite cerise sur le gâteau. L'affluent qui arrive du canyon d'Estat se déverse du haut de belles cascades où l'on se sent petit face à la puissance de l'eau. Après un dernier petit saut histoire d'être sûr qu'on ne regrette rien, on marche jusqu'au parking pour se changer.

artigue canyon tyro speleo canyon ariege

Après une journée comme ça, rien ne vaut une bonne bière bien fraîche ! On en profite pour se retrouver autour de la table du jardin dans le centre de Niaux et parler de cette belle journée qu'on vient de passer. Chacun y va de sa petite histoire, de ce moment où il a vraiment adoré, de cet endroit où c'était si beau. Le canyon de l'Artigue, c'est une belle découverte de l'activité canyoning et un superbe dépaysement au cœur de l'Ariège. Rod est heureux de pouvoir vous faire partager, le temps d'une journée, sa passion d'une vie ; le canyoning !

Rendez-vous cet été au canyon de l'Artigue !


Des écossais dans le canyon d'Estat

Des écossais à la conquête du canyon d'Estat.

canyon estat toboggan speleo canyon ariege

Petit retour en arrière. Vous vous souvenez de l'écossais qui participait à ma première journée de canyoning dans le canyon de l'Artigue ? Et bien il se trouve qu'il a fortement apprécié l'Ariège et, lorsqu'il a monté sa propre entreprise de canyon The Canyoning Company, il a mis en place une formule de voyage. Voilà que des écossais débarquent en Ariège ! C'était en 2017. Pour les aider dans leur première expédition avec leurs clients, Rod leur met à disposition le centre et je leur propose de les aider. Ils sont restés une semaine, avec chaque jour un canyon différent. Pour finir en beauté, ils partent avec Rod à l'assaut du canyon d'Estat.

canyon estat corridor speleo canyon ariege
Photo by Gus Schiavon

Ce fut une superbe journée. Il faisait grand beau et on rigolait dans la marche d'approche. On avait un peu de mal à se comprendre parfois, les accents hein... On a débouché hors de la forêt, au milieu des gispettes. La vue était imprenable sur le pic rouge de Bassiès et le canyon de l'Artigue. En dessous de la bergerie, on a pris notre déjeuner à l'entrée de la partie inférieure du canyon d'Estat.

canyon estat dessin speleo canyon ariege

Et nous voilà partis ! Les deux écossais étaient montés sur ressorts, l'équipe était maintenant au point, chacun était actif. Ceux qui n'équipaient pas les relais aidaient à remettre les cordes dans les sacs, transportaient les cordes en avant, on s'entraidait, on se marrait. Le canyon d'Estat est un bon challenge, même pour une équipe en place et motivée par une semaine de canyon. C'est le plus grand, le plus beau et le plus engagé de la vallée de Vicdessos.

canyon estat rappel speleo canyon ariege
Photo by Gus Schiavon

De rappel en rappel, on progressait à travers le canyon. La concentration était de mise, la journée était technique. On a finit sous le soleil, après le corridor vient la grande cascade de quarante cinq mètres. Les écossais auront apprécié le challenge. Il est vrai qu'il est difficile de ne pas apprécier la douceur de vivre, la beauté des paysages et les canyons de l'Ariège. En partant, ils ont insisté pour que je vienne leur rendre visite en Écosse, ce qui sera fait quelques temps plus tard.

Alors les écossais ne sont pas là, mais on prévoit quand même une sortie au canyon d'Estat jeudi 08 août. Est-ce que vous voulez relever le challenge ? Il reste peut être une place...


canyon escales toboggan speleo canyon ariege

Le canyon d'Escales, fun et sauvage

Ça glisse dans le canyon d'Escales

Le canyon d'Escales est reculé dans la vallée de Siguer. Loin de tout, on est au cœur de la forêt ariégeoise. C'est peut être le plus sauvage du coin. Une courte marche d'approche d'une vingtaine de minutes nous plonge dans l'ambiance de ce canyon peu ordinaire. Sous les grands arbres, la troupe avance jusqu'au départ.

canyon escales foret speleo canyon ariege

Le canyon d'Escales n'est pas difficile mais il demande à ce qu'on soit bien accroché. Il y a très peu de rappel, un ou deux maximum. On descend cette gorge taillée en pleine forêt la plupart du temps dans l'eau. Ce qui fait l'originalité de ce canyon, ce sont les toboggans. Obstacles très marrants, il y en a un paquet ! Le plus grand fait vingt-deux mètres. Pour les amateurs de glisse, c'est parfait. Mieux qu'un parc aquatique, on découvre avec plaisir ce parcours où l'on passe les obstacles allongés sur le dos.

canyon escales grand toboggan speleo canyon ariege

Il faut pas croire, c'est physique. On passe son temps dans l'eau et les bulles. En équipe c'est très sympa, on se retrouve vite en enfance. Le cadre est magique et les sensations ne manquent pas. C'est original pour un canyon car le fait de parcourir tout un canyon en toboggan est assez rare. On préfère souvent faire du rappel ou des sauts. Ici, on joue sur un autre terrain, ludique et fun. Les canyoneurs initiés peuvent y découvrir une variante de l'activité. Pour faire du canyoning loin de la foule y a pas mieux. La marche de retour, qui dure environ dix minutes, justifie à elle seule la sortie. On se croirait au Laos, la mousse s'accroche aux arbres et si on a de la chance on peut trouver des cèpes !

canyon escales foret retour speleo canyon ariege
Crédit photo, vidéo et texte : Arthur Serres

Le canyon d'Escales vous tente ? N'hésitez pas, ce sera une belle découverte :

 

 

 


Pourquoi venir faire du canyoning avec nous cet été ?

Pourquoi venir faire du canyoning avec nous cet été ?

En quoi consiste le canyoning ?

canyon artigue speleo canyon ariege

Tout d'abord, le canyoning est une activité de plein air en montagne. Les amoureux de la nature et des grands espaces pourront se régaler et en prendre plein la vue. L'idée est d'effectuer une descente dans une gorge ou canyon. Pour se faire, on monte au départ du canyon, c'est la marche d'approche. La durée d'un canyon varie selon son envergure et sa marche d'approche. Elle varie dans la vallée de Vicdessos entre quinze minutes pour le canyon de Marc et deux heures et demi pour celui d'Estat. Arrivé au début du canyon, on va descendre à l'aide de plusieurs techniques. La première et essentielle est de marcher dans l'eau, sur les rochers. Puis suivant les obstacles que l'on rencontre, on va pouvoir sauter dans une "marmite" d'eau profonde. Si le saut n'est pas possible, on va peut être pouvoir glisser en toboggan ou bien descendre sur une corde en rappel. Bien entendu chez nous aucun saut n'est obligatoire. Quand on arrive dans l'eau, on va nager pour rejoindre l'obstacle suivant. Les obstacles sont souvent des cascades plus ou moins grandes.

Pourquoi le canyoning est bon pour vous ?

canyon artigue tranquille speleo canyon ariege

Le canyoning est un mélange de plusieurs activités, entre marche, nage et corde, vous utilisez tous vos muscles sans même vous en apercevoir. On se dépense avec le sourire et ça c'est bon pour traîner à la plage après. Votre cerveau est occupé à analyser un environnement qu'il ne connaît pas. Du coup, il ne réfléchit plus à l'effort qu'il est en train de fournir ni au boulot qu'il reste à faire à la maison. Les soucis de tous les jours s'envolent dans une cascade d'eau fraîche. Devant les obstacles plus ou moins difficile, chacun se met face à ses peurs et ses défis. Le dépassement de soi est au cœur de l'activité. C'est quand même super cool de se retourner pour voir qu'on a descendu ce rappel ou sauté cette cascade, c'est pas tous les quatre matins qu'on fait ça, ça donne la banane et ça fait travailler les zygomatiques, un muscle de plus qui bosse !

Pourquoi du canyoning chez nous ?

canyon subra sourire rappel speleo canyon ariege

Chez Spéléo Canyon Ariège, vous êtes accueillis dans notre centre de canyon autour d'un café pour faire connaissance. On prend le temps de vous expliquer le programme de la journée. On vous fournit les dernières combinaisons Maskoon de chez Décathlon, d'une souplesse incroyable, elles offrent un confort et une protection à toute épreuve en plus d'avoir le style absolu sur les photos ! Pour compléter le look vous aurez aussi les chaussures dernier cri, le baudrier et le casque. Chez nous, vous êtes avant tout un stagiaire, grand ou petit, on vous forme aux techniques de descente de canyoning. C'est pourquoi vous aurez un briefing complet à l'entrée du canyon pour pouvoir vous déplacer en toute sécurité le long du parcours. Nous enseignons à chaque personne suivant son niveau et son envie d'apprendre. En famille, entre potes ou pour un enterrement de vie de garçon, nous nous adaptons toujours à notre public. Après avoir bien profité de la sortie, on se retrouve au centre pour boire un verre.

Alors, qu'est-ce que vous attendez pour aller faire du canyoning chez nous cet été ?


canyon artigue rappel speleo canyon ariege

Une journée canyoning à l'Artigue chez Spéléo Canyon Ariège

Made in Spéléo Canyon Ariège ; un jour au canyon de l'Artigue

On s'est retrouvés avec Thomas et ses enfants au centre de Spéléo Canyon Ariège. On buvait un café en discutant, John et Clyde étaient en retard. Thomas venait d'Allemagne, il était en vacances. John et Clyde sont arrivés, on s'est tous salués, John était d'origine anglaise et son fils Clyde l'accompagnait pour cette sortie. C'était sa première expérience en canyon. John était assez charpenté, avec une bonne cage thoracique, son fils était plutôt baraque lui aussi, Thomas était un peu plus petit mais bien costaud, ses enfants étaient ados, ils avaient l'air en forme. On avait une bonne équipe pour cette journée !

canyon artigue départ speleo canyon ariege

Rod expliquait le déroulement de la journée, un café à la main. On est allé s'équiper dans le centre, on a tout mit dans le camion et on s'est dirigés vers l'Artigue. On était un peu dans l'expectative, on ne savait pas comment allait être le niveau d'eau. On avait pris la météo, tout était bon, ça devrait le faire ! Après la bonne marche d'approche, on s'est installés face aux montagnes pour manger nos pique-nique. Le niveau de l'eau était parfait, des conditions idéales, on pouvait se détendre. John donnait à qui en voulait des morceaux de truite fumée, on regardait l'eau couler et les sommets au loin en mâchant nos sandwichs. On a quand même enfilé les combis et on est partis vers l'aventure.

canyon artigue toboggans speleo canyon ariege

Thomas et ses enfants étaient bien à l'aise dans le canyon. Un petit briefing sur la descente en rappel les a mis dans l'ambiance. John et Clyde s'amusent comme des petits fous dans les vasques d'eau, on avance. Le premier saut assez imposant passe tout seul, on se déplace comme des flèches, de cailloux en cailloux, de cascades en cascades. On attaque le grand toboggan, le saut, tout le monde a le sourire, les ados se régalent et les grands aussi. On est tous de grands enfants à jouer dans des marmites. La grande cascade de vingt mètre, on reprend un peu de sérieux. L’obstacle est d'envergure. L'eau fonce dans la marmite avec un bruit assourdissant, on passe à côté grâce à un grand rappel sec. Le canyon se finit, on reprend un petit sentier pour revenir à la voiture.

canyon artigue grande cascade speleo canyon ariege

En remettant des vêtements secs, tout le monde rigolait. Quelle journée, on en prend plein les yeux ! De retour au centre, on a pris un verre en regardant les photos de cette belle sortie canyon. Tout le monde était heureux d'avoir pu participer à cette aventure. Pourquoi pas vous ?


dessin canyon subra speleo canyon ariege

Le canyon de Subra, un plaisir technique.

Entre technique et plaisir ; le superbe canyon de Subra !

Le canyon de Subra, c’est essentiellement du plaisir. La marche d’approche suffirait à elle-même d’en faire un enchantement. On traverse les zig zag de la piste forestière, il faut retrouver l’entrée pour la dernière section de la forêt, on s’y perd parfois, c’est l’aventure ! En pleine forêt, on retrouve un arbre, ha oui, c’est là ! Le pique nique s’impose au-dessus de l’entrée du canyon, histoire de profiter pleinement du spectacle. Et c’est le début de la descente !

canyon subra rappel jungle speleo canyon ariege

Le canyon de Subra est plus technique que ses frangins pas très loin, c’est un de mes canyon préféré. Les rappels s’enchainent en cascades, on passe la plupart du temps sur une corde. C’est l’occasion rêvée de se parfaire en technique de rappel. Entre les roches de schiste rouge la végétation éclate parfois à tel point qu’on se croirait perdus au milieu de la jungle cambodgienne mais non, on est bel et bien en Ariège ! Entre deux parois le paysage est magnifique, on peut rester à flâner mais pas trop longtemps.

canyon subra cascade rappel speleo canyon ariege

La descente n’est pas difficile mais elle nécessite quand même une bonne endurance. On se faufile jusqu’à arriver à la « cascade de la seringue », une expérience forte. Bien entendu, comme pour beaucoup de choses, on garde le meilleur pour la fin avec la « cascade de la grotte ». Je ne peux que conseiller d’aller voir par soi-même, c’est la cerise sur le gâteau.

A la fin d’une journée dans le canyon de Subra, on a la sensation d’avoir relevé un challenge, on regarde derrière satisfait et c’est l’occasion d’aller boire une mousse ou un perrier fraise avec son équipe. Subra a tous les ingrédients d’une bonne journée en canyon ; une bonne dose de technique, une lampée de paysages superbes, une pincée de dépassement de soi, il ne manque que … la bonne équipe ! On vous attend cet été, au coeur de la jungle ariégeoise pour une aventure unique !

canyon subra seringue speleo canyon ariege

 


Canyon de l'Estat speleo ariege

Une expedition au Canyon d'Estat

Le canyon d’Estat, toute une aventure !

Le canyon d’Estat est le plus beau et le plus grand de la vallée de Vicdessos.  Sur toute une journée, l’expédition prend place au pied des 3000 ariégois. La marche d’approche déjà sportive nous amène en-dessous du pic d’Estat, 3144 mètres d’altitude tout de même. Une belle rando pour commencer la journée en introduction avant de commencer la descente proprement dites. En face du pic rouge de bassiès, surplombant le canyon de l’Artigue, le canyon d’Estat se découpe dans du schiste rouge entre paysage de haute montagne et rappels.

Or c’est une première en cet été 2018, on monte une expédition ! La fonte des neiges tardive nous offre des conditions aquatiques exceptionnelles pour cette aventure unique. Cette descente sportive nécessite de combiner endurance et technique. Dans ce canyon chacun a son rôle à jouer, chacun participe à l’avancement du groupe.

Alors si vous êtes initiés au rappel, si vous voulez approfondir vos connaissances en canyoning, si vous avez l’esprit d’équipe, si vous voulez vous évader, si la nuit vous rêvez de canyon en haute montagne, si vous avez envie de vous rafraichir, rejoignez l’équipe d’Estat le mardi 07 août 2018 !


Le canyon de l'Artigue, la version sportive

Le canyon de l'Artique, aquatique et sportif

Avec notre équipe nous sommes allés repérer le canyon de l’Artigue il y a deux jours. Le niveau de l’eau était assez élevé à la sortie du printemps et après la fonte des neiges. Une belle occasion de se confronter à ce canyon qui devient alors très aquatique.

artigue canyon sport

On y a passé une superbe matinée, entre le repérage pour préparer les futures sorties de cet été et une bonne dose d’amusement pour nous.

artigue canyon saut sport

Il a fallu faire un peu attention quand même, le niveau aquatique appelait à la prudence. Mais quel bonheur d’avoir toute cette eau juste pour nous ! On a sauté un peu partout, sous un magnifique soleil, dans l’eau turquoise.

artigue canyon saut

On s’est vraiment régalé, après avoir sondé les vasques et changé quelques amarrages,  le canyon est maintenant praticable, idéal pour une sortie sportive qui envoie un peu !

speleo canyon ariege artigue

Alors, la coupe du monde est finie, l’aventure du canyon de l’Artigue commence,

et vous, vous faites quoi cet été ?


Devenir autonome dans le canyon de l'Argensou

Le canyon de l’Argensou et le parcours de l’autonomie en canyon

Après quelques sorties en canyon est venu l’idée de suivre une voie dans ce domaine. Pour pouvoir progresser il fallait devenir autonome. Pour cela, ICOpro proposait une formation, le CA123. Et Rod donnait cette formation au mois de juin. Me voilà embarquer dans l’aventure autonome. Je fis la rencontre de mes collèges de formation, des français. Ensemble on a suivi le cours de la formation, entre théorie et technique et on a bien rigolé faut dire. Un beau jour, on est partis avec le matériel en direction du canyon de l’Argensou pour mettre en pratique ce qu’on avait appris.

argensou formation canyon

La météo n’était pas vraiment avec nous, une petite pluie fine se déposait sur nos combinaisons et il ne faisait pas si chaud pour un mois de juin. Mais on n’était pas là pour prendre le soleil, on voulait devenir autonomes en canyon. Le canyon de l’Argensou est un canyon très facile pour débuter le canyon quand on est encadrés, pour nous ce fut un challenge. Chacun avait un atelier à équiper, on se concentrait pour savoir comment faire. La première fois que je me suis retrouvé seul face à la corde, ce fut quelque chose. Que fallait-t-il faire déjà ? Et si je me trompe… Se concentrer, respirer, trouver la bonne solution.

canyon dessin formation

Finalement ça l’a fait, j’ai mis en place pour la première fois une corde en rappel et je suis descendu dessus. Je doutais encore un peu du matériel. Comment tout ça pouvait tenir ? J’ai été soigné lors d’un exercice de coupé de corde. Je suis resté une bonne vingtaine de minutes au-dessus du vide, une coéquipière avait coupé la corde suivant la procédure mais quelque chose n’allait pas sans pour autant me mettre en danger. Après ça, je n’ai plus douté du matériel et pendant vingt minutes au bord de la cascade j’ai eu le temps d’appréhender la peur du vide.

argensou formation canyon cascade

La formation était des plus intéressante, tant au niveau du canyoning qu’au niveau personnel et sans oublier le côté humain. On avait partagé une semaine ensemble avec les collègues, c’était un bon moment d’échange et de partage. Après cette semaine on était autonomes en canyon, on était certifiés ICOpro avec une carte. C’était l’occasion de passer à l’étape suivante.


Feature canyon dessin

Débuter dans le Canyon de l'Artigue

Comment débuter le canyoning ?

J’ai débuté dans le canyoning par hasard, si le hasard existe. J’ai fait la rencontre de Rod en Ariège au cours d’un barbecue avec des amis. Il cherchait des gens parlant anglais pour faire une sortie au canyon de l’Artigue. Il donnait une formation d’Assistant Instructeur au sein de la structure ICOpro. J’étais avec deux amis, on savait parler anglais mais on ne connaissait rien au canyoning et on n’avait jamais entendu parler d’ICOpro. On a dit oui, c’était parti.

Artigue canyon paysage

Les futurs Assistants Instructeurs nous ont accueillis avec enthousiasme. Ils venaient des quatre coins du monde ; un écossais, un brésilien, un français, un américain… Ils nous ont présenté l’équipement du canyoneur et l’activité. Il s’agissait de descendre un canyon en utilisant diverses techniques ; on allait faire du toboggan, du rappel, des sauts et marcher. Pendant la marche d’approche je me souviens avoir ressenti un mélange de curiosité, d’appréhension, de bien être. On se déplaçait dans la montagne et déjà ça c’était top. Rod nous a montré comment utiliser le pirana pour descendre en rappel sur une corde. Bon, on savait ça, c’était pas mal. Restait à le faire.

canyon rappel dessin

Les Assistants Instructeurs internationaux nous ont rassuré, on ne faisait pas trop les malins dans ce cours d’eau encaissé entre les roches. J’avais le vertige, enfin je croyais avoir le vertige, j’aimais pas la hauteur et le premier saut a été difficile, après c’était marrant comme un gosse qui saute à l’eau. Et puis le rappel… Le premier rappel je n’ai pas fait le fier, je me demandais si la corde allait tenir, je ne savais pas quoi faire avec mes pieds, une petite goutte de sueur a coulé sur mon front et ça s’est très bien passé.

Artigue canyon cascade

Comme ça on a passé une bonne partie de la journée, à descendre le canyon de l’Artigue dans la joie et la bonne humeur en parlant anglais. C’était un régal de partager ce moment avec mes potes mais aussi avec ces gens venus de contrées lointaines. A la fin du canyon on s’est retournés avec les copains pour se dire qu’on avait descendu notre premier canyon. On s’est tous retrouvés au centre Spéléo Canyon Ariège pour débriefer la journée. On a reçu nos cartes ICOpro, on était de la famille, on était des initiés. Et pour moi c’était le début de l’aventure en canyon.