L'Aventure Chamjesk

L’Aventure Chamjesk, un stage canyoning de perfectionnement de 3 jours

 

Une “Aventure Chamjesk” ? Ok mais que veux donc dire “Chamjesk” ?

 

Il y a maintenant 10 ans, l’équipe d’Himalayan Canyon Team dirigée par Rod Sturm, ouvrait la voie en descendant pour la première fois “le plus gros canyon du monde” au pied des Annapurnas (Népal). L’ouverture de ce canyon mythique, nommé Chamje Khola (V7.A7.Ex), aura demandé aux 11 participants plus de 2 ans de préparation, et le développement de techniques spécifiques de progression verticale en mode “explo”, puis 2 jours d’approche pour 3 jours de descente (2300m de dénivelé) pour réaliser cet exploit.

Aujourd’hui, l’équipe de Speleo Canyon Ariege, dirigée par Rod depuis 2004, après plus d’un an de réflexion, de prospection et d’aménagement des équipements est enfin prête à accueillir ses stagiaires pour leur faire vivre une expérience similaire, adaptée à leur niveau.

 

chamjé khola expédition bloc canyoning

Pourquoi une telle démarche professionnelle ? Pourquoi d’une aventure “associative et bénévole”, faire le saut vers la conception d’un “produit” commercial ?

De nos jours, le temps du gaspillage environnemental est révolu, nous le savons tous. Et faire rêver d’aventure un public qui aura de moins en moins de chance de vivre la sienne paraît illusoire et injuste. Pour le leader d’Himalayan Canyon Team, seuls les expéditions et projets “Grey & light” sont encore viables…

Rod avec l’équipe de Speleo Canyon Ariege a décidé de limiter les grands déplacements et les expéditions lointaines pour se recentrer sur le potentiel naturel à proximité de leur centre de formation de canyoning à Niaux, en Ariège.

Ainsi, une mini-expé en mode “Chamjesk” à l’attention d’un public voisin des Pyrénées semble beaucoup plus cohérent afin de permettre aux canyoneurs initiés de vivre leur rêve d’aventure, de partager une expérience avec un des piliers du développement et de l’ouverture de canyon international.

Comment partager ces aventures extraordinaires avec les amoureux d’activité de montagne sans aller au bout du monde ?

 

Rod et son équipe ont imaginé et élaboré un “combo” de 3 jours au coeur des Pyrénées ariègeoises sur le modèle de l’ouverture de Chamje Khola, adressé aux canyoneurs amateurs de tous niveaux, afin de leur faire découvrir le monde confidentiel de l’exploration canyon au travers d’un programme unique au monde. Un beau challenge sportif, respectant l’environnement, incluant deux bivouacs, et renforcé par un programme pédagogique spécifique. Ce stage de perfectionnement canyon permettra aux participants de se former, de parfaire leurs techniques d’autonomie en canyoning, de renforcer leur sécurité dans la pratique, et finalement, d’apprendre toujours plus… Et il est certain que les photos d’Arthur tourneront longtemps sur la toile pour en faire rêver plus d’un !

cordes expédition chamjé khola

Quel est donc l’objectif de cette “Aventure Chamjesk” ?

 

Enchaîner trois des plus beaux et des plus gros canyons ariégeois (Subra + Estat intégral + Artigue), cumulant un total de plus de 1000 mètres de descente, et nécessitant deux bivouacs, formé et encadré par Rod lui-même assisté par son incontournable photographe, Arthur Serres..

Afin de descendre en toute sécurité, Rod, qui seul saura encadrer ce stage perfectionnement canyoning, enseignera aux stagiaires de nouvelles techniques exclusives de descente de canyon d’envergure et de nombreuses astuces permettant de parfaire son autonomie dans l’activité.

Le programme de stage inclura donc la préparation de cette mini-expé et la formation aux bases de collecte d’information permettant le bon déroulement d’un tel challenge. Une projection privée du Film 52mn HD de Chamje Khola pour une meilleure compréhension des enjeux et pour affuter la motivation de chacun.

Ainsi, préparée et formée, la petite équipe de 6 stagiaires maxi sera prête pour l’aventure et l’exploration.

aventure chamjesk canyoning rappel cascade

L’activité commencera le premier jour par la descente du Canyon de Subra (V3.A2.III), incluant la formation aux techniques de progression en autonomie et en équipe et la formation aux techniques de déséquipement. Les participants seront initiés aux spécificités d’expédition (sécurité, lecture, communication, efficacité, rapidité, matériel, etc.). Puis le soir, un bivouac confortable, au pied du canyon permettra de refaire le plein d’énergie.

 

Le lendemain, après une longue marche d’approche de près de 3 heures, aura lieu le clou du spectacle. La descente du Canyon d’Estat intégral (V4.A3.IV) qui n’est jamais descendu avec des “clients” car c’est une longue descente de plus de 700m de dénivelé, nécessitant technique et endurance. Un perfectionnement aux techniques de progression en autonomie et en équipe sera donc indispensable afin de progresser rapidement et en sécurité. Le tout complété par une formation aux techniques de déséquipement et optimisation du “mode expé” (sécurité et entraide binômes, efficacité et rapidité, “technique light” et matériel, etc.). Le soir, à la sortie du canyon aura lieu le bivouac Chamjesk 5 étoiles : inoubliable !!!

Estat canyoning pyrénées rappel speleo canyon ariege
canyoning tyrolienne artigue rappel cascade

Puis le troisième jour, après une courte marche de transition, la descente du Canyon de l’Artigue (V3.A3.III), beaucoup plus aquatique que les deux canyons précédents, permettra un lavage complet de toute l’équipe. L’Artigue est un classique en Ariège, et afin d’apporter de la nouveauté aux participants connaissant déjà ce superbe canyon, l’objectif sera de progresser en autonomie et en équipe avec l’assistance de Rod. La formation aux techniques de progressions aquatiques (lecture et analyse des obstacles, entraide binômes et prise de décision, anticipation, jumps, fun et sécurité, etc.) permettra au équipiers de descendre ce canyon quasiment seuls – Et pour ceux qui en redemanderaient encore, l’enchaînement (optionnel) avec le petit canyon de Marc (V3.A3.II) sera la cerise sur le gâteau !

A qui s’adresse cette aventure exclusive ?

A tous ceux qui souhaitent approfondir leurs techniques de canyonisme tout en vivant une aventure unique. Pour tous les amoureux de montagne, de nature et ayant le goût de l’effort. Pour tous ceux qui aiment se découvrir hors de leur “zone de confort”. Pour tous les passionnés de canyoning de niveau intermédiaire à confirmé.

Il suffit d’avoir une expérience antérieure à la descente de canyon technique (V3.A3.III minimum) et à la descente en rappel en autonomie (20 mètres minimum). Bien entendu, il faudra être en bonne forme physique (Entraînement régulier à la randonnée ou à la course à pied avec dénivelé), savoir nager, et surtout garder le sourire pendant l’effort (seulement pour les photos) !

marmite bivouac aventure chamjesk speleo canyon ariege

Pourquoi se former avec nous ?

En tant que professionnel canyon depuis plus de 30 ans, formateur International Canyon depuis 2004 sous le label Universal Canyoning Academy, et leader de plusieurs expéditions canyon en Himalaya, Rod vous garanti un enseignement technique, pédagogique et psychologique, individualisé et novateur, dispensé dans une région canyon exceptionnelle et variée. Vous serez accueilli dans le jardin du centre de canyon Speleo Canyon Ariege, où tout le matériel individuel et collectif adapté à une pratique efficace et sécuritaire vous sera fourni. (Le film de Chamje Khola dédicacé (DVD), le manuel du “Canyoneur autonome” (50 pages – version numérique) et le topoguide des plus beaux canyons ariégeois (version numérique) sont offerts).

Qui sera l’encadrant du stage ?

Rodolphe Sturm – DE canyonisme – BEES Speleo & escalade

Formateur canyon international – Fondateur “Universal Canyoning Academy” (UCA),

Responsable d’expédition et ouvreur de “Chamje Khola” V7.A7.Ex (Himalaya 2011),

Fondateur coordinateur “Himalayan Canyon Team” (HCT).

rodolphe sturm chamje khola speleo canyon ariege

Devenir autonome dans le canyon de l'Argensou

Le canyon de l'Argensou et le parcours vers l'autonomie

Après quelques sorties en canyon est venu l’idée de suivre une voie dans ce domaine. Pour pouvoir progresser il fallait devenir autonome. Pour cela, Rodolphe proposait une formation de canyoneur autonome au mois de juin. Me voilà embarqué dans l’aventure autonome.

canyon autonome spéléo canyon ariege

Je fis la rencontre de mes collèges de formation, des français. Ensemble on a suivi le cours de la formation, entre théorie et technique et on a bien rigolé faut dire. Un beau jour, on est partis avec le matériel en direction du canyon de l’Argensou pour mettre en pratique ce qu’on avait appris.

canyon autonome cascade corde

La météo n’était pas vraiment avec nous, une petite pluie fine se déposait sur nos combinaisons et il ne faisait pas si chaud pour un mois de juin. Mais on n’était pas là pour prendre le soleil, on voulait devenir autonomes en canyon. Le canyon de l’Argensou est un canyon très facile pour débuter le canyon quand on est encadré, pour nous ce fut un challenge.

cascade equipement autonome canyoneur

Chacun avait un atelier à équiper, on se concentrait pour savoir comment faire. La première fois que je me suis retrouvé seul face à la corde, ce fut quelque chose. Que fallait-t-il faire déjà ? Et si je me trompe… Se concentrer, respirer, trouver la bonne solution.

canyon dessin autonome corde

Finalement ça l’a fait, j’ai mis en place pour la première fois une corde en rappel et je suis descendu dessus. Je doutais encore un peu du matériel. Comment tout ça pouvait tenir ? J’ai été soigné lors d’un exercice de coupé de corde. Je suis resté une bonne vingtaine de minutes au-dessus du vide, une coéquipière avait coupé la corde suivant la procédure mais quelque chose n’allait pas sans pour autant me mettre en danger. Après ça, je n’ai plus douté du matériel et pendant vingt minutes au bord de la cascade j’ai eu le temps d’appréhender la peur du vide.

olda stos canyon autonome UCA

La formation était des plus intéressante, tant au niveau du canyoning qu’au niveau personnel et sans oublier le côté humain. On avait partagé une semaine ensemble avec les collègues, c’était un bon moment d’échange et de partage. Après cette semaine on était autonomes en canyon, on était certifiés par Universal Canyoning Academy et Rodolphe Sturm. C’était l’occasion de passer à l’étape suivante.

Si l'aventure autonome vous tente vous aussi, jetez un œil à la formation ici : formation canyoneur autonome